Ce que m’a appris mon premier échec en affaires

Je m’en rappelle comme si c’était hier. J’avais eu la «brillante» idée, en sortant de l’Université, d’ouvrir un resto-bar avec trois de mes très bons amis. Ayant une expérience d’environ 35 secondes cumulatives dans le milieu de la restauration, nous étions convaincus que c’était une idée géniale.

La logique était simple. Nous sortions chaque semaine dépenser le peu d’argent que nous avions en poche dans le resto-bar d’un inconnu. Pourquoi pas faire venir dépenser des inconnus dans notre propre resto-bar?

Rapidement mais sûrement, le projet sur lequel nous avions travaillé si fort devenait un véritable cauchemar. Des dettes dès le premier jour, des clients forts peu nombreux, des problèmes de bruits avec les voisins, bref, une expérience catastrophique.

Lire la suite