BLOGUE LES AFFAIRES

Je me suis lancé en affaires sans trop savoir ce que c’était. Je suis devenu un entrepreneur sans aucune idée de l’aventure dans laquelle je me lançais. Je suis maintenant le dirigeant d’une entreprise qui a le vent dans les voiles. Après avoir complété mon baccalauréat en sciences politiques à l’Université de Montréal et surtout après avoir vécu une première expérience catastrophique en affaires (dans l’univers de la restauration), j’ai décidé de me lancer dans la production de vodka… sans trop savoir ce que je faisais ! À travers ce blogue, je vais vous amener dans les coulisses de l’entrepreneuriat, dans l’antichambre du succès. Une réalité partagée par des milliers de jeunes et moins jeunes entrepreneurs, une réalité qui gagnerait à être partagée !

Le pire ennemi de l’entrepreneur, le service à la clientèle

J’avais envie de commencer l’année positivement. Je voulais écrire sur une multitude de sujets tous plus réjouissants les uns que les autres, mais à cause de certaines expériences vécues depuis quelques semaines, j’ai plutôt décidé de vous parler de ce que je pense être le pire ennemi de l’entrepreneur.

Ce n’est pas le manque criant de financement. Ni de l’économie chancelante ou le manque de relève entrepreneuriale.

Non, le pire ennemi de l’entrepreneur, c’est le mauvais service à la clientèle !

Le luxe existe-t-il au Québec ?

J’attendais ce brunch depuis plus de trois semaines ! J’avais réservé au début décembre un «brunch gastronomique» dans le plus prestigieux hôtel de Québec. J’avais apporté mon plus beau veston, ma femme une superbe robe rouge. L’année 2016 avait quelques heures et on avait envie de...

Read More

Le luxe existe-t-il au Québec ?

J’attendais ce brunch depuis plus de trois semaines ! J’avais réservé au début décembre un «brunch gastronomique» dans le plus prestigieux hôtel de Québec. J’avais apporté mon plus beau veston, ma femme une superbe robe rouge. L’année 2016 avait quelques heures et on avait envie de...

Read More

2016, une année cruciale pour l’entrepreneuriat

Déjà près de 365 jours sont passés depuis que la majorité d’entre nous a fait ses fameuses résolutions de nouvelle année et près de 355 jours depuis que cette même majorité les a brisées!

C’est un classique qui ne dure malheureusement jamais très longtemps. Pourtant, on commence en lion, on est motivé comme un athlète olympique ! Pour certains c’est la cigarette ou les boissons gazeuses, pour d’autres, c’est de changer drastiquement son hygiène de vie et de s’entraîner quatre fois par semaine.

2016, une année cruciale pour l’entrepreneuriat

Déjà près de 365 jours sont passés depuis que la majorité d’entre nous a fait ses fameuses résolutions de nouvelle année et près de 355 jours depuis que cette même majorité les a brisées!

C’est un classique qui ne dure malheureusement jamais très longtemps. Pourtant, on commence en lion, on est motivé comme un athlète olympique ! Pour certains c’est la cigarette ou les boissons gazeuses, pour d’autres, c’est de changer drastiquement son hygiène de vie et de s’entraîner quatre fois par semaine.